Comment utiliser les conditions if, else, switch… en programmation ?

fermer la fenetre

Des Applications Performantes Sans Vous Prendre La Tête !

Recevez la formation "Développement Facilte" GRATUITEMENT
Avec tous les Codes Sources Commentés
 
(Les événements, la programmation orientée objets, les modèles de conception, Les éditeurs, les outils, 
l'efficacité, CSS3, HTML5, JavaScript, jQuery, Dojo...)

Renseignez votre prénom et votre adresse email ci-dessous :

Si vous débutez en programmation, quelque soit le langage, vous avez besoin d’exécuter certains morceaux de code en fonction de la valeur d’une ou plusieurs variables.

Voici les conditions if, else, switch qui peuvent vous aider !

Découvrez ce concept de conditions dans la vidéo ci-dessous.

[ppmaccordion][ppmtoggle title=”Afficher le texte de la vidéo”]

Comment utiliser les conditions if, else, switch… en programmation ?

Bonjour, et bienvenu sur Développement Facile.

Dans ce nouveau cours, vous allez apprendre à utiliser les conditions en programmation. C’est un concept de base simple et facile à comprendre. En gros ce sont les conditions if, else, switch case.

Un code structuré

Cela va vous permettre d’avoir un code structuré, les conditions if, else, else if, switch se retrouvent dans de nombreux langages de programmation, toujours avec plus ou moins la même syntaxe, et ces conditions vont permettre de gérer différents scénario de code. Dans un cas je pars dans une direction, dans un autre cas dans une autre direction.

If… else

La condition if, else : si une condition est validée, il y a plusieurs opérateurs, alors exécution du code. Par contre, si la condition n’est pas validée alors exécution d’un autre code. C’est le principe des 2 chemins dont je vous ai parlé, soit on part en condition validée à gauche, si condition non validée, vous partez à droite dans votre code.

Il y a différents opérateurs :

(==) ça permet de tester l’égalité. Par exemple, if a == b donc est ce que les 2 variables sont égales ? Si a = b, oui on part à gauche, si non, on part à droite.
De tester l’inégalité avec (!=), vous pouvez tester (<) strictement inférieur, ou (<=) inférieur ou égal, (>) strictement supérieur ou (>=) supérieur ou égal. Vous avez le (&&), c’est le ET logique pour préciser deux conditions. Dans le SI, vous pouvez mettre 1, 2, 3 ou 4 conditions, autant que vous voulez. Et pour les lier, vous avez les opérateurs logiques ET (&&), OU (||) pour préciser plusieurs conditions et, ou combiner avec les égalité, inégalité, inférieur, supérieur. Et bien sur le NON ( !).

If… else if… else

Vous avez également la condition if… else if… else. Ca fonctionne comme la condition if… else avec une petite subtilité, c’est à dire, si la condition est validée, exécution du code, sinon si vous rajouter une autre condition, la condition 2 est validée, exécution du code, sinon si la condition 3 est validée, exécution du code et sinon exécution d’un autre code par défaut.
Donc ca permet de tester plusieurs conditions les unes à la suite des autres.

Switch

Vous avez un autre opérateur qui ressemble à la condition if else. C’est l’opérateur switch. Pour une condition identique, ça évite d’effectuer des if… else, et des else… if à répétition. En fonction d’une valeur numérique d’un retour de code, si votre code erreur est égal à 1, alors exécution du code 1. Si votre code erreur est égal à 2, alors exécution du code 2, si votre code erreur est égal à 3 alors exécution du code 3 etc. Et même avec switch case par défaut, vous pouvez définir l’exécution d’un autre code.
Comme vous le voyez à l’écran, switch, en fonction de la variable, case 1, case 2, vous pouvez tester également des caractères, des chaines de caractères, tout ça s’adapte en fonction de votre langage de programmation. La syntaxe est à peu prés identique à tout les langages de programmation donc là ca va aller tout seul pour vous.

Je vais vous montrer un exemple de code. Dans la classe, Action Script, vous avez un if et là on test une condition et en même temps, on test plusieurs conditions, remarquez l’opérateur &, là on appel sur un objet. Vous avez vu les objets sur un précédent cours, la méthode if test avec 2 paramètres, .left c’est également un objet. Ca c’est une application, c’est un jeu de karting. Et on test 2 autres conditions, si on fait le test. ca doit tester s’il y a une collision entre la voiture et le circuit, alors on fait une rotation du kart. Sinon vous pouvez écrire des if tout seuls, sinon on pourrait mettre des else if, c’est à dire, si cette condition n’est pas respectée, else if, on fait celle là.

Donc, là on veut toutes les conditions, donc ça peut très bien vouloir dire que vous faite cette condition-là, if, rotation mais vous pouvez faire également cette condition là, si elle est respectée avec une rotation en sens inverse.
Pareil là, c’est une suite de else, là vous avez un else if. Sachez que dans un opérateur else if, vous utilisez des accolades, en rouge sur votre écran, quand il y a plusieurs instructions. Il y a des accolades. Là, vous avez une seule instruction, donc vous pouvez omettre les accolades, le if, si turn left < 0, exécution de cette instruction, sinon on va exécuter notre instruction, c’est l’équivalent, vous pouvez rajouter des accolades, ça revient au même.

Il faut savoir que les développeurs utilisent des techniques pour coder plus rapidement, donc vous pouvez omettre les accolades, que ce soit pour les if, les for, les while, une seule instruction, pas besoin d’accolades. Et justement, vous avez un swich case ou là il n’y a pas l’instruction par défaut, c’est à dire si par défaut aucun case ne correspond, là on récupère une valeur numérique, si aucun case ne correspond, on peut mettre “default”, et là vous pouvez mettre votre instruction à exécuter, tout simplement, avec le break. Ce n’est pas forcément obligatoire, je le mets juste par reflexe, de toute façon, après le défaut, on sort de la condition. Donc switch dans ce cas-là, on peut faire ça, ou sinon dans celle là, vous pouvez également mettre plusieurs cases d’affilées. Si votre variable peut prendre les valeurs 1, 2, 3, HAUT, ENTER ou FRAME, on va dire une autre valeur. Ok, même exécution du code, et toujours penser au break dans le cas des switch case pour sortir, sinon vous allez exécuter la suite du code.

Les conditions

Les conditions, c’est vraiment essentiel pour programmer vos premières applications, ça permet d’optimiser votre code, d’exécuter uniquement une partie d’un code ou de gérer différents types de scenario.

A vous de jouer !

Comme d’habitude, vous trouverez un exemple de code source sous ce cours video et je vous encourage à mettre en pratique dès maintenant les conditions dans vos applications, les if, else, else if, switch case, et posez-moi vos questions sous ce cours video.

Je vous dis à très bientôt pour le prochain cours sur Développement Facile.

[/ppmtoggle][/ppmaccordion]

Exemple de code ActionScript et PHP

Downloads

  • if else switch
    if else switch

    Voici plusieurs classes en PHP et ActionScript pour illustrer les conditions if, else et switch.

Et vous, quels sont vos conditions préférées ?

Vous remarquerez, que dans mon code, j’ai une nette préférence pour les if, else, else if. Je trouve cela beaucoup plus pratique que switch (sauf dans certains cas bien précis).
Dites-moi dans les commentaires, le type de conditions que vous utilisez le plus souvent et surtout dans quel langage de programmation.

Créez des Applications Performantes avec la Formation Gratuite Développement Facile !

Recevez des Cours Vidéos avec les codes sources 
(Les événements, la POO, les modèles de conception, Les éditeurs, 
efficacité, CSS3, HTML5, JavaScript, jQuery, Dojo...)