Comment utiliser les conditions if else switch case en php ?

fermer la fenetre

Des Applications Performantes Sans Vous Prendre La Tête !

Recevez la formation "Développement Facilte" GRATUITEMENT
Avec tous les Codes Sources Commentés
 
(Les événements, la programmation orientée objets, les modèles de conception, Les éditeurs, les outils, 
l'efficacité, CSS3, HTML5, JavaScript, jQuery, Dojo...)

Renseignez votre prénom et votre adresse email ci-dessous :

Encore un concept indispensable à maîtriser en PHP et qui vous servira dans d’autres langages (Java, C, JavaScript…).

Découvrez l’utilisation des conditions if, else, else if, switch case. Vous allez aussi apprendre à utiliser les boucles while, do while, for…

Tout est dans le cours vidéo ci-dessous.

[ppmaccordion][ppmtoggle title=”Afficher le texte de la vidéo”]

Comment utiliser les conditions if else switch case en php ?

Bonjour à tous et bienvenu sur développement facile.

Nous continuons ensemble les cours dédiés au langage PHP, pour que vous puissiez créer des sites Internet dynamiques, et qui soit performants et codés correctement.
Dans ce cours nous allons voir ensemble les conditions if, comment gérer les conditions avec les opérateurs logiques, tout ce dont vous avez besoin pour les utiliser dans votre code PHP.

La condition if

Alors tout simplement, ce qu’il faut savoir. Si vous le savez pas le if, ça permet d’exécuter une condition sur un bloc d’instruction, donc if condition 1, oui, bien on fait le bloc d’instruction 1, sinon on peut mettre sinon directement « else » tout cour, ou alors on peut faire une nouvelle condition elseif condition 2, elle est validée on fait le bloc d’instruction 2, else, ou vous pouvez mettre encore un autre elseif condition 3 et bloc d’instruction 3 sinon elle est fausse cette condition, else bloc d’instruction n. Voilà un petit peu la condition if, je pense que vous connaissez déjà, si vous êtes débutants ça vous permet de découvrir les conditions, sinon ça vous fait un rappel.

La condition switch

Vous avez avec la condition switch, très pratique le switch case, donc switch ça équivaut if else multiple donc ça arrive que des fois on fait du if else if else if else … suivant l’application, et des fois il vaut mieux faire un switch case, c’est beaucoup plus rapide, performant dans l’écriture, et la relecture de code. donc ça permet de comparer les résultats d’une expression avec plusieurs résultats, donc switch, en principe on compare un nombre, valeur 1 ou une chaîne de caractères, nom 1 et on fait des case, case si cette valeur vaux 1, case si cette chaine de caractères vaux « développement », et si case est respecté on fait un bloc d’instructions, et derrière n’oubliez pas pensez toujours à mettre le break, ça va vous permettre de sortir du switch case, si vous mettez pas le break, il va faire case expression 1 si elle est vrai c’est bloc d’instruction 1 et ensuite il fait le case expression 2 il sortira pas de la boucle switch. Donc vraiment en fonction de vos besoins soit après le case vous mettez un break, sauf si dans votre switch vous souhaitez qu’il aille dans plusieurs case, au quel cas vous ne mettez pas de break, tout simplement. Et ensuite default si aucun case ne correspond, le switch va passer dans la branche default, et il fera les instructions, là il y a pas besoin de break après le default, l’instruction suivante sera en dehors du switch.

Contrôle avec while

Vous avez la condition while. Donc while ça permet d’exécuter en boucle une série d’instructions tant qu’une condition est vraie, très très utilisées les boucles whiles. Donc vous mettez while votre conditions avec les opérateurs logiques et, or, que vous avez vu dans le cours précédent while votre condition et votre liste d’instruction. Je vous mets en garde contre les boucles infinies, ça vous arrivera, ça m’est déjà arrivé, donc faites attention à whiles et les boucles infinies. Prévoyez toujours une condition de sortie. Vous pouvez mettre une boucle infinie dans while il ne sort jamais mais dans le bloc d’instructions, vous pouvez utiliser également l’instruction break, ça va sortir du while, vous pouvez utiliser un return si vous êtes dans une fonction c’est des techniques qui sont très utilisées pour sortir d’une boucle while, donc le return à différents endroits de votre bloc d’instructions dans while ou le break pour sortir de la boucle while.

Contrôle avec Do… while

Vous avez également la boucle Do while qui ressemble énormément la boucle while, sauf que ça exécute le bloc d’instructions et après ça fait le test de la condition. C’est la seule différence, donc également attention aux boucles infinies, vous pouvez aussi utiliser break pour sortir de la boucle do while ou le return pour sortir de la boucle et en même temps de votre fonction ou de votre bloc d’instruction tout simplement. Donc do while ça exécute les instructions et après le test, alors que while ça exécute le test et après les instructions, c’est la subtilité entre les deux. Personnellement j’utilise beaucoup plus souvent le while, mais vous pourrez rencontrer le do while, ça dépend des développeurs, question de préférence.

Contrôle avec for

Vous avez le control avec la boucle for, donc ça permet d’exécuter des instructions d’une manière itérative, et en même temps on fait un test.
For si le test est bon, on continu. Souvent la boucle for elle est utilisée pour parcourir le contenu d’un tableau, c’est for, on test, si il y a toujours des éléments dans le tableau, on fait notre bloc d’instructions. Bien évidemment, vous pouvez sortir de la boucle for avec un break, ou avec un return. Donc l’expression 1 c’est en principe for, var i = 0 ; la condition i<nombre d’éléments dans le tableau ; i ++ en incrément.
Voilà c’est souvent l’initialisation d’un compteur, on test la valeur du compteur, on incrémente la valeur du compteur, on le décrémente suivant le test que l’on fait derrière avec la boucle for.

Continue et break

Donc comme je vous l’ai dis, break continu, ça peut être utilisé dans les structures de contrôles. Continu c’est pour continuer la boucle. On continu. Break ça peut permettre de sortir de la boucle, et vous pouvez si vous avez une boucle for, une autre boucle for, donc deux boucles imbriquées, ici, dans le bloc d’instructions vous pouvez utiliser break break, deux break à la suite, ça va sortir de la première et de la deuxième boucle. C’est un petit truc à savoir que je vous dis, double break break break, ça sort de la première boucle et après de la deuxième boucle for.

Votre plan d’actions !

Donc je vous montre un exemple de code, comme d’habitude, alors les boucles, là c’est un petit test, if nom = null, ça fait « bonjour inconnu », else if on test âge = null, dans ce cas là l’âge est bien = à null donc « bonjour, je ne connais pas votre âge », et à else, « Bonjour Matthieu, vous avez tel âge », donc ça vous permettre de tester la valeur nulle, == avec l’âge. Ensuite un exemple de structure switch, pour un site multilingues, c’est très très pratique. Vous avez la langue que vous définissez, et là vous faites un switch case, case fr : « bonjour à toi », si c’était en anglais, « hello you », sinon es, hello, « buenos dias », bon je parle pas espagnol, c’est peut être surement mal dit, enfin bon c’est pour vous expliquer le principe, “d’illustrer le principe” du switch case, et si vous mettez une langue qui n’existe pas, IT comme italien, ça affichera par défaut langue inconnue, tout simplement. Donc un exemple de structure while Matthieu tant que la position est inférieure à la longueur de la chaîne, en incrément, et ça permet de réafficher la chaîne de caractères, on tourne en boucle, dès que la position est supérieur à la longueur la chaîne, pour pas partir en boucle infinie on sort de la boucle while. Pareil avec le do while, donc, sauf que là c’est inversé, on exécute d’abord l’écho et après on fait un affichage, ensuite vous avez un tableau, la boucle for est souvent utilisée pour parcourir un tableau, donc for i = 0, i est inférieur au nombre, donc c’est le nombre d’éléments d’un tableau il y en a trois, et i++ on incrémente pour passer à l’élément suivant dans le tableau. Rappelez-vous le cours sur les tableaux pour accéder à un élément du tableau. Donc illustration de la boucle continue vous faites un if, vous faites continu c’est pour passer à la boucle suivante, plutôt que de faire ça, que de sortir, donc continu vous passez à la boucle suivante et vous continuez, si vous aviez mis un break ici ça sortait de la boucle for, comme je vous le montre ici, un break et vous sortez directement de la boucle for, c’est vraiment, je pense vraiment des exemples très basiques, comme ça, ça vous permet avec le plus simple de comprendre le plus simple et juste après vous pouvez passer aux plus complexes.

Donc justement, juste après je vous encourage à mettre en pratique tous les éléments de ce cours vidéo, de les mettre en pratique dans votre développement PHP. Donc comme d’habitude, sous ce cours vous trouverez un exemple de code source en PHP. Si vous avez des questions, des difficultés, des choses que vous n’avez pas comprises, ou des cours que vous souhaitez, des éléments que vous souhaités que j’aborde dans le prochain cours, dites-le moi dans les commentaires sous ce cours vidéo, en attendant je vous dis à très bientôt pour le prochain cours sur développement facile.

 

[/ppmtoggle][/ppmaccordion]

Téléchargez le code source PHP

Retrouvez un exemple de code source avec les conditions et les boucles.

Downloads

Avez-vous une technique particulière ou des éléments à rajouter, partager ?

Vous aussi, vous pouvez compléter ce cours avec votre expérience de développeur. Partagez vos connaissances via les commentaires ci-dessous.

Créez des Applications Dynamiques avec la Formation Gratuite PHP Facile !

Des Cours Vidéos avec les Codes Sources
+
Des Stratégies de Développement Agile